Histoire


 

La firme Ormig fut fondée en 1949 par Guido Testore qui comprit qu’en cet immédiat après-guerre, l’Italie aurait eu besoin d’engins pour la reconstruction et que la grue automotrice, existant déjà aux États-Unis mais pratiquement inconnue en Europe, aurait pu devenir un véhicule d’usage courant.
Un petit groupe de techniciens spécialisés parvint ainsi à transformer des travailleurs essentiellement destinés à l’agriculture en ouvriers métallurgistes, dotés d’un haut niveau de professionnalisme, en mesure de construire un produit qui, exporté partout dans le monde, devint l’orgueil de l’industrie italienne.

La production commença dans le vieil établissement de 13.500 mètres carrés, situé dans le centre de la ville d’Ovada, pour être ensuite déplacée, vingt-cinq ans plus tard, dans les établissements actuels dans une zone s’étendant sur 100.000 mètres carrés, dont 48.000 mètres couverts.

La firme Ormig, comme la plupart des industries italiennes de l’après-guerre, est née du courage et de l’esprit d’initiative d’un homme génial, et s’est développée grâce à la ténacité et au travail de nombreuses personnes, qui ont fermement cru dans la reprise de leur pays après le grand conflit et ont ainsi contribué à engendrer ce qu’il est universellement convenu d’appeler le « miracle italien ».

L’ évolution continuelle du produit a fait de cette société une des firmes les plus fiables du secteur du levage et de la manutention, en mesure de produire des engins de très haute qualité et qui sont le fruit des technologies les plus modernes.
La firme Ormig est, aujourd’hui encore, dirigée par la famille de son fondateur.